25 mai 2024

9 thoughts on “BFM TV et TF1 condamnent les propos sexistes d’Éric Dupond-Moretti 

  1. En attendent, c’est encore une greluche qui a montré ses seins en pleine rue qui a déclenché la polémique. Cette nana avait trop chaud et de ce fait a sorti ses mamelles devant tout le monde.
    La prochaine, ce sera quoi, elle a trop chaud au cul et ne portera pas de culotte. Voila ou on en est. Mais le pire est qu’une bande de petit con en a profité de la marche pour foutre le bordel et bruler un tribunal. Je dis des petits cons car je suis persuadé qu’ils n’ont pas 20 ans.
    Ne parlons pas de la presse qui raconte ce que les lecteurs veulent lire et un ministre qui essaye de faire de l’humour à deux balles.
    A l’avenir, faudra s’attendre au pire.

  2. Les journalistes de BFM et TF1 s’émeuvent ! C’est ce même BFM qui a osé insinuer que les parents du petit Emile étaient d’extrême droite par ce qu’ils ont foutu dehors leurs « journalistes » en leur préférant un média catholique pour s’exprimer et indiquer qu’ils s’en remettaient à dieu pour que l’on retrouve leur fils ! ce journalisme de caniveau est à vomir et leur féminisme à deux balles pue la recherche de Buzz. Heureusement ils ne sont capable de créer que des flop. Je rêve d’un boycott de ces médias gaucho progressistes.

  3. bah dites donc , ca c’est du journalisme , du vrai ….. nan j’déconne . C’est navrant de voir le peu de qualité des merdias de ces dernières années ( et pire depuis 2017 😉 )

    1. non mais vraiment , vous êtes grave ….. à chaque fois que vous intervenez , c’est en mode ouin ouin , petit rageux ……. vous n’en avez pas marre ? Ca vous dirait pas de mettre autant d’énergie dans des actions constructives ( pour vous surtout ! )
      Puis encore une fois , cette façon de taper à coté du sujet , et d’en faire une généralité , c’est navrant ……

  4. Bonjour, je ne suis pas fan du ministre, mais les journalistes devraient faire leur vrai métier.
    En toute objectivité, si ils connaissent ce mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *