26 février 2024

4 thoughts on “Crèches : un rapport de l’IGAS dénonce violences et négligences

  1. La bienveillance n est pas une histoire de diplome mais de personne. On peut être diplômé et mal s y prendre. J ai connu des medecins, des infirmiers, des puericultrices, des assistantes maternelles et parmis ces personnes certaines etaient bienveillantes et d autres proches de la maltraitance, voire dans la maltraitance. Il y a aussi parfois un contexte qui amène à la maltraitance sans que ces personnes ne s en rendent compte, rythme soutenu, mauvais encadrement, manque de reconnaissance, environnement mal adapté qui amène à la maltraitance. Alors même si ce n est pas acceptable évitons les racourcis…

  2. Ne nous étonnons pas ..Depuis qu’il a été décidé de prendre des personnes non diplômées pour s’occuper des enfants en crèche ce sera de mal en pis .
    Il faut un vrai diplôme pour être puéricultrice .L’ubérisation dans tous les domaines pour des raisons économiques conduira à des catastrophes

  3. Laisser un enfant en pleur jusqu’à ce qu’il s’endorme est la meilleure solution pour qu’il fasse ses nuits très vite. Ce n’est pas une maltraitance.

    1. Vous n’y connaissez rien à la petite enfance. Balayé devant votre porte au lieu de dire n’importe quoi.Si en enfant pleure ,cela peu être pour plein de raison différentes. Je suis professionnel de la petite enfance ,je sais de quoi je parle .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *