22 avril 2024

7 thoughts on “Des professeurs recrutés en 30 min pour pallier les manques

  1. la réduction par le bas de l’éducation nationale, voila le résultat de nombreuses années de réductions des effectifs
    bientot dans toutes les professions ou il manque de main d’oeuvre
    quelques exemples pour rire:(parce qu’il faut savoir rire de tout)
    question: savez vous coudre?
    réponse :oui
    métier proposé: chirurgien

    passez vous une main dans les cheveux devant le recruteur , il vous propose un poste de coiffeur.
    vous savez faire du vélo, devenez chauffeur routier

    mais ce qui m’est arrivé dernièrement, donc histoire vrai.
    j’ai un brevet de secouriste, on m’as donc proposé un poste d’ambulancier, vu que celui de médecin étais déjà pourvu

    le déclin total de la France est en marche (ça tombe bien c’est le nom du gouvernement)

  2. Voilà où l’on est arrivé et puis ce n’est pas avec « papagaillot » comme ministre que nos gosses vont sortir de l’ornière de l’inculture !

  3. Quelle honte pour l’éducation nationale ! Professeur est un métier qui ne s’apprend pas en 30mn! Il faut un minimum de connaissances et de pédagogie pour pouvoir enseigner. Il aurait fallu ne pas laisser se dégrader les conditions d’exercice, payer les professeurs avec des salaires décents, et rendre le métier attractif. Que vont apprendre nos enfants dans ces conditions ? Les diplômes vont en pâtir, tout comme la reconnaissance de l’apprentissage et forcément des futurs emplois. Le nivellement par le bas…

  4. Je trouve cela dommage, ma fille étudiante a été recalée de son Capes en langues vivantes pour 10 points et maintenant on apprend qu’il suffit d’une licence et un casier vierge pour enseigner. C’est scandaleux, normal que certains baissent les bras.

  5. Pendant ce temps, j en connais au moins une, prof de bio agrégée, est payée pour rester chez elle, l année dernière et c est partie pour être idem cette rentrée, faute de poste dans l herault. Pourquoi, ne peut elle pas enseigner une autre matière?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *