26 février 2024

13 thoughts on “Trafic de faux papiers: une fausse école de commerce, subventionnée par l’État, servait de plateforme d’immigration pour des clandestins du Bénin

  1. A chaque nouvelle affaire nous ne pouvons que constater à quel point il est facile de berner notre administration. C’est une véritable hémorragie d’argent public. Les gouvernement successifs ont toujours considéré qu’il valait mieux laisser prospérer la fraude que de mettre en place des systèmes de surveillances et contrôles qui risquaient à terme de se retourner contre leurs laxisme, magouilles et copinages. Bientôt les élections européennes il faut voter massivement et donner enfin la main à la droite nationale pour commencer le ménage par l’Europe.

  2. Des formations bidon en alternance il y en a beaucoup. Mon fils aurait du payer 5000 euros d’ avance pour une formation qui n’existait pas, formation qui se trouvait par un lien sur le site officiel d’ alternance des services publics. Heureusement j’ai controlé l ‘existence de cette boite et il s’est déplacé pour voir le site de formation (qui n’existait pas). Le montage du dossier est purement administratif pour monter une boite de formation. La boite demandait les cv aux postulants ce qui lui permettait de dire qu’elle avait des étudiants. Les inspecteurs chargés du contrôle sont à effectif très réduits et les escrocs s’engouffrent dans les breches.

  3. L’état…petits petits fonctionnaires qui font un travail par dessus la jambe! Du moment qu’ils sont très très chers payés pour pas bosser beaucoup, avoir des vacances et des avantages, ils se permettent même de voter socialistes, ces pourris!!!

  4. Ont se demande comment c’est possible de gruger les services de l’état ? A voir ça , c’st une véritable passoire !! Et maintenant , vous allez voir que l’on va garder ces étudiants chez nous , quand ça rentre pas d’un côté , ça rentre de l’autre !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *