26 février 2024

7 thoughts on “«Étrangers dangereux»: Darmanin annonce qu’il va publier «tous les jours» la liste de ceux qui sont expulsés

  1. « Modifier la loi pour expulser aussi les mineurs jugés dangereux ».
    Jugés dangereux !!! Qui va décider de la dangerosité de la racaille ?
    Nos Juges impartiaux ? Cela existe en France ?
    Notre justice qui relâche un chauffard de 17 ans, sous emprise de la drogue, qui tue un piéton, blesse un autre, puis un policier, c’est la honte de la France.

  2. Sur les listes ils donneront des noms inventés ou des noms des années 1900 et des poussières que les anciens présidents avaient largués, je n’ai pas du tout confiance en Darmanin et ce gvt de nullités qui sont capables de tout pour ce faire bien voir sans rien faire, rien qu’avec des mensonges….

  3. Les gens jugés dangereux et expulsable, doivent l’être avec toute la tribut! Il est anormal que l’on garde des résidus sur notre sol. Si leur pays d’origine n’en veut pas, nous non plus donc peine capitale! Ainsi plus de récidive. Certain de ces assassins aime couper les tête de nos vrai français, pourquoi pas nous?

    1. Entièrement d’accord avec vous. Trop c’est trop. Dans les rues on ne voit plus beaucoup de français (ils sont au travail) mais des jeunes qui trainent en vous regardant bizarrement. Si on ne leur donnait pas des aides ils ne viendraient pas tous en France.

  4. Avec le peu qui ont Réussis à être expulsés, il ferait mieux de publier ceux qui DEVRAIT être expulsés et la liste de ceux qui ont empêché l’expulsion. Si un mineur doit être viré, il compréhensible qu’on ne doit le renvoyé seul, mais avec ses parents, normal…

  5. La disposition selon laquelle un mineur étranger arrivé en France ne peut être expulsé doit être précisée. Certes, un mineur doit être protégé, mais lorsqu’il atteint la majorité de 18 ans et que son comportement manifeste un manque d’assimilation flagrant ou pis encore une attitude agressive envers la société française, il doit être systématiquement renvoyé dans son pays d’origine.
    Pour les pays qui refusent de voir revenir certains de leurs ressortissants, il faut rechercher des moyens pour les y contraindre : modifications d’accords bilatéraux, diminution de l’aide le cas échéant, durcissement de la politique de délivrance des visas par nos consulats etc.

  6. Nos mois ne sont pas adaptées aux sauvages qui nous envahissent. C’était pour des gens normaux. La preuve ils ont toujours des problèmes psychologiques. C’est tellement simple. Et nous on gobé tout. Le RN est à nos portes. Je ne reconnais même plus mon pays ni ma langue lorsque je suis dans la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *