26 février 2024

1 thought on “Présidentielle : « Le vote pour Le Pen n’est pas une option pour nous » confirme Adrien Quatennens

  1. Si les insoumis arrivent au pouvoir ils verront descendre dans la rue les « soumis » qui refuseront leur projet qui relève de l’utopie. L’enfer est pavé de bonnes intentions et leur programme nous conduira inévitablement dans le mur rattrapé par les promesses qui ruineront la France. Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.
    Et après il faudra serrer les boulons et appliquer des restrictions , fermer tous les robinets. Il suffit de regarder le système appliqué au Vénézuela dont il s’inspire.
    Mélanchon est comme Miterrand il veut laisser sa trace dans l’histoire de la France. Son exclamation « La république c’est moi » est révélatrice.
    Pauvre France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *