24 juin 2024

4 thoughts on “Selon un responsable syndical, «certains parlementaires attisent la haine envers les policiers»: Sandrine Rousseau directement visée par ces accusations

  1. Sandrine Rousseau est une folle , ont se demande même comment les médias peuvent lui demander son avis ? A chaque fois qu’elle ouvre sa grande gueule c’est pour dire une connerie !! Si un jour elle se fait violée dans la rue , j’aimerais la voir discuter avec l’agresseur , à moins qu’elle ne s’oppose pas à une patrouille de police qui viens la défendre avec une arme à la main ? Et que dire de Mélenchon et ses troupes qui eux voudraient que les casseurs soient armés , et les forces de l’ordre en string pour être sur qu’ils ne portent pas d’armes !!

  2. Rhôôô mais quel méchant policier! Oser menacer de jeunes gens joyeux avec une arme! C’est pô gentil! Parce que ces jeunes gens eux sont gentils tout pleins, ils expriment leur juste et festive colère, et eux ils ont le droit de taper et de démolir, c’est pour faire avancer la société qu’ils disent: que sont des policiers blessés face à une aussi juste expression, hein?
    En fait on demande à la police d’appliquer cette parole d’évangile mal comprise d’ailleurs: « quand on te frappe, tends l’autre joue ». Soyez dans l’amour christique, les policiers, et pardonnez à ces allumés agressifs « Seigneur pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ».
    Oui bon c’est bien joli, mais peu plausible, j’arrête là mon délire aimable.
    Mais ça ne marche que dans un seul sens: on de demande pas aux casseurs, si jamais ils sont blessés, de tendre l’autre joue dans le pur amour christique. Il faut derechef porter plainte, procès, et tout. Pauvres biquets! Ils ne faisaient que jouer! Et il serait bon que Mme Rousseau, inénarrable, arrête les siens, de délires, qui eux ne sont pas aimables pour deux sous. Représentante brillante et wokisée de La France Ignare, j’apprécie la définition LFI de Jean Rigole.

  3. De nos jours, la règle est simple: tous les voyous ont droit à la légitime défense, sauf les forces de l’ordre! Ils doivent ramener le calme, mais sans traumatiser les petits cons! Je suis déjà étonné que la manif contre les violences policière est eu lieu. C’était à prévoir qu’il y aurait de la casse. Le fait d’accepter cette manif est une désapprobation de nos policiers. Ces femmes et ces hommes tentent d’assurer notre sécurité, malgré les contraintes qui leur sont imposés. (pas faire de vague, le politiquement correcte…..) Sans être devin, il est facile de prédire l’avenir: beaucoup moins de policiers et gendarmes, donc encore plus d’agressions!
    Bravo les politiques (ENA= École Nationales d’Abrutis)! Quand à LFI (La France Ignare), c’est du spectacle!

  4. Mais où vit on ! La France n’est plus un pays c’est la jungle. Nos anciens doivent se retourner dans leur tombe. A ce stade ce n’est plus la police qu’il faut mais l’armée et tirer dans le tas. Tous les jours on ne voit que des viols et autres agressions en tous genres alors que nos gouvernants vivent comme des princes. Qui pourra remettre de l’ordre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *