25 juin 2024

3 thoughts on “Vente de la Société Générale à une puissance étrangère: les propos chocs de Macron déclenchent un tollé

  1. Et tous les élus représentants les Français, ferme leurs gueules, trop occupés à magouiller, ils sont complice de ce qui se passe, alors qu’ils pourraient engager une procédure de destitution de ce minable qui passe son temps à semer la zizanie et détruire tout ce qu’il touche, comme un déséquilibré.

  2. Pas si bête le Choupinet (son surnom officiel au parti socialiste) il a vendu Alstom mais en le ruinant d’abord pour que ça marche plus facilement, grâce aux « conseilleurs » de chez Mc Kinsey qui s’est grassement rémunéré dans l’affaire et bien entendu lui n’a rien perdu sur un si beau marché, ne serait-ce que ces braves conseilleurs venus l’aider gratos pour la Présidentielle, mais Arcelor, Pechiney, Alcatel, Lafarge, chantiers de l’Atlantique, ne sont pas partis sans laisser quelques traces également. Depuis que ce cher Thierry Breton a autorisé le copain Rothschild à récompenser ses bons éléments dans les paradis fiscaux comme Jersey ou Guernesey, j’imagine que certains comptes y sont rondelets…

  3. Il esst fou de mec. Il ne sait plus ce qu’il dit. ca confirme une chose : c’est qu’il n’aime pas la France et les Francais. Il a vendu Alsthom aux américains, l’aeroport de Toulouse aux Chinois et la concession des barrages hydroélectriques aux Allemands. Il veut declarer la guerre aux russes en envoyant des soldats francais en Ukraine. C’est une salopard, une vermine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *