3 février 2023

13 thoughts on “Le retour aux 90km/h sur les départementales

  1. A 80 ou 90 Km/h, il y aura toujours des fous du volant qui ne respecteront pas le code de la route et surtout pas la vitesse.
    Vous avez du le constater.

  2. Bonjour, je ne suis pas d’accord avec vous, car si on travaille à 45 mins, cela voudrait dire qu’à 50 kms/H je dors moins pour partir encore plus tôt et le soir fatiguée de ma journée, je m’endors en roulant si peu vite.

  3. Et il est vrai que le fric « 500 millions de litres de carburant par an »
    passe avant la sécurité « on change de vitesse toutes les trois minutes. » donc on regarde son compteur plus que les enfants qui traversent sans regarder ( on ne leur dit pas de faire attention car les piétons ont toujours raison, même morts ! )

  4. Il reste donc de fervents partisans du 80km/h, sachant que si l’on suit l’affichage compteur, on roule en réalité à 75km/h. On va économiser de l’essence ? Un chouia, certes, mais cela dépend des voitures et de la distance parcourue. Soyez logique, partisans des 80km/h, je peux vous affirmer que rouler à 70km/h réduirait encore plus le nombre d’accidents, ainsi que la consommation d’essence. Poursuivons dans cette logique : le top du top serait de rouler à 50km/h partout. Là je vous garantis qu’il n’y aurait quasiment plus de morts et de l’essence à revendre. On peut aussi supprimer l’alcool qui tue pas mal, le tabac, qui tue aussi…

    1. Bonjour, je ne suis pas d’accord avec vous, car si on travaille à 45 mins, cela voudrait dire qu’à 50 kms/H je dors moins pour partir encore plus tôt et le soir fatiguée de ma journée, je m’endors en roulant si peu vite.

  5. Ne cherchez pas midi à 14h.
    Regardez où M. Philippe a été nommé en conseil d’administration à sa sortie et vous avez le fin mot de l’histoire.
    C’est aussi simple que ça.

  6. eugène:on peut être pour ou contre cette mesure mais ce qui me gêne c’est le despotisme de cette loi,car aucune concertation avec les associations d’automobilistes et usagers de la route et aucune étude sérieuse sur les bienfaits ou non de cette limitation de vitesse à 80 km/h

  7. Bonjour, je pense que Philippe a des amis qui fabriquent des panneaux routiers et que, peut être même, il a touché quelques tunes en leur faisant fabriquer ces panneaux qui se chiffrent à plusieurs centaines sur la France.
    J’ose espérer que les anciens panneaux ont été mis de coté. Il ne faudrait pas recommencer la production de panneaux « 90 ».
    Il y a eu assez de pognon dépensé (le notre bien sûr par nos impôts).
    Bonne continuation.

  8. Quand on sait que rouler à 80 km/h au lieu de 90 fait « perdre » à l’automobiliste moins de 5 minutes, cette discussion est tout simplement ridicule.
    En revanche l’économie de carburant est réelle. Et la diminution de la gravité des blessures en cas d’accident aussi.

    Si l’on veut (et devrait) s’insurger « utile » , voici une pratique aussi imbécile que nocive qui n’est pas réservée aux chauffeurs de ministres hélas, à savoir laisser tourner le moteur de sa voiture à l’arrêt … A quand une sanction plus que nécessaire ?

  9. vous avez raison, mais les décideurs ont des voitures de fonction et du carburant payé par le con tribuable et les membres des associations dites de « lutte contre la violence routière » n’ont pas besoin de leur voiture tous les jours…

    1. tout à fait vrais ! ce genre de décideurs nous pondent une M…. suivant leurs soucis ou par obligations de se sentir utile dans leur poste dit de travail. faut supprimer le copinage qui les met en place.

    2. Juste 5 mins comme vous dites, c’est 40h par an passé en plus dans sa voiture au lieu d’être au travail ou avec ses enfants….
      Mon véhicule est optimisé pour rouler à 90km/h, à 80 je suis obligé de descendre d’une vitesse et je consomme donc dans les faits un peu plus.
      Sans compter qu’avec les véhicules modernes on a vraiment l’impression de se trainer à cette vitesse et c’est chez moi propice à l’endormissement lorsque je rentre du travail.
      Sans compter les radars subtilement placés en bas des descentes depuis le 80km/h ou, sans toucher l’accélérateur, on prend 1 point pour 1km/h de dépassement alors qu’à 90 ça passait sans soucis. Il suffit d’une inattention dans l’année pour se faire prendre.
      Route évidemment super droite ou il n’y a jamais d’accidents. Ou encore un panneau d’entrée de village qui a été déplacée de 200m transformant le radar qui était là depuis des années de 80 à 50 km/h. Tout le monde s’est fait avoir. Le radar est appelé maintenant la barrière de péage.
      La sécurité routière a bon dos.

  10. Perso, j’aimerais bien que l’on suive pendant une journée complète les voitures de quelques « gugusses » d’associations contre « la violence routière » pour noter tous leurs « arrangements » avec le code de la route….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *