25 juin 2024

10 thoughts on “Les enfants trans pourront porter le prénom de leur choix

  1. Putain ils vont morfler les gamins ou gamines, les « camarades » de classe vont s’en donner à cœur joie. Après on viendra parler du harcèlement homophobe.
    Encore une mesure contre-productive !

  2. Les abrutis qui ont déjà posté leur bêtises devrait regarder le film Petite fille d’Arte
    Et comparer des enfants à des chiens est tout simplement honteux
    Quand on ne sait pas de quoi on parle vaudrait mieux retourner au café du commerce
    Ce problème qui ne devrait pas en être un est suivit par des médecins qui savent de quoi ils parlent
    Mais non on préfère venir étaler sa haine sa bêtise et sa transphobe ( c’est un délit !les gens qui se croient anonymes derrière leur clavier!)

  3. Ceux qui nous gouvernent ont un sens admirable des priorités: pendant que la France continue de ne pas être bien classée dans les rapports PISA de l’OCDE (savoir s’exprimer et compter en sortant de l’école et avoir une culture scientifique) on réglemente et contre-réglemente des choses qui se sont toujours réglées simplement et sans soucis entre gens intelligents.

    Incidemment en lisant d’autres commentaires, on s’aperçoit que l’inculture et le conditionnement aux stéréotypes ne datent pas de maintenant. Je choisis que je veux (et me veut) pour les relations « intimes » et pour le reste JE ME FOUS du genre et du sexe des individus.

  4. Effectivement on a les élites qu’on mérite. Il y a moins de risque à s’occuper du prénom des transgenres 0.001% des élèves que du naufrage de l’école lié en partie à ces nouvelles exigences progressistes. Notons au passage qu’encore une fois, le conseil d’Etat, autorité judiciaire uniquement chargée de faire appliquer la loi du peuple, sort de son rôle et rend une décision contraire à la loi votée par le parlement donc par le peuple qui stipule « qu’aucun citoyen ne pourra porter de nom ni prénom, autres que ceux exprimés dans son acte de naissance » et ça passe crème. Nous sommes entrés dans une ère ou le pouvoir judiciaire, par un coup d’état permanent, grappille de plus le pouvoir législatif de l’assemblée nationale élue avec la complicité de l’exécutif. Si la séparation des pouvoirs disparaît, que le le juge simple fonctionnaire fait et défait la loi, c’est la démocratie qui disparaît pour entrer dans une forme dictature des juges dans le sillage de la CDJE.

  5. Cette autorisation devrait s’appliquer aussi à tous ceux et celles qui n’aiment pas leur prénom et souhaitent en adopter un autre (sans qu’il soit question d’un problème de genre) et quitte à en changer régulièrement en fonction des modes. Bonjour le bazar!

  6. Il s’agit en quelque sorte du droit de porter un « pseudo » comme dans le monde du spectacle, jusqu’aux pseudos de chez Michou ou de la « grande Lulu »! Pourquoi pas, on n’est plus à ça prés! J’avais la naïveté de croire que, s’agissant d’un ou d’une mineure, l’autorité parentale seule pouvait accepter cette demande de leur enfant! D’ailleurs, en cas de demande de traitement ou d’opération, le consentement des parents est indispensable. Au delà du caractère « abracadantesque » de cette décision du Conseil d’Etat (il n’est plus à une prés!), je souhaite bien du plaisir aux Chefs d’Etablissement sur les activités sportives, l’usage des toilettes, le maquillage, etc…une revendication en appelant une autre et ainsi de suite. Remarquons en passant que la question de la qualité de l’enseignement, l’excellence, la discipline … semblent devenir secondaires!

  7. Enfin un ministre qui répond aux vrais problèmes et aux attentes de notre société !
    Nul doute qu’il laissera son nom dans notre histoire.

  8. Croyez le ou non mais cette histoire de genre ne rend pas seulement fou, mais est contagieuse …. Figurez vous que ma chienne Choupette depuis peu se prend pour un mâle, et quand je l’as sort pour pisser elle lève la patte, et bien sûr elle pisse partout et surtout sur mes pompes !!!

  9. mes parents m’ont appelé marie chantal, je ne supporte plus mon prénom depuis je me fais appelé COUILLU et il n’y a pas de difficultés ni avec mes profs, ni avec mes petits amis, (je fais les deux sexes) Je m’habille en gars et les profs m’aiment bien, même plusieurs me font des avances pour gouter au renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *