5 décembre 2022

4 thoughts on “Les outrages sexistes enregistrés sont en hausse en 2021

  1. Je suis une femme dans le dernier quart de ma vie. J’ai vécu dans de grandes et petites villes, à l’étranger (dont l’Afrique) et je ne me souviens pas avoir jamais été victime d’outrages sexistes ou autres – et pourtant j’étais plutôt attractive. Des dragues parfois lourdes, parfois très drôles. En tout cas je ne me suis jamais sentie offensée. Après tout je pouvais dire non et ce non était respecté.
    Ce qui m’effraie le plus ces dernières années c’est la banalisation dans la vie de tous les jours de cette violence inouïe, allant jusqu’au meurtre pour des raisons souvent inexplicables. La vie ne semble avoir plus aucune valeur et on dirait qu’il est devenu normal de se promener avec un couteau dans la poche.
    Alors oui, les outrages sexistes ont augmenté, mais les outrages tout court, pour quelque raison que ce soit, aussi. Et c’est tout aussi grave et inacceptable.

  2. Ils seraient intéressant de connaître le profil des personnes qui agressent ainsi les femmes ???
    Mais bien sûr, la presse meanstrens préféra faire l’article sur l’écriture inclusive et autres bêtises du même acabit.
    Alors chut, pas de vagues.

  3. Aux hommes politiques et autres « dirigeants » de donner l’exemple en ne portant plus le « costume-cravate » que les femmes ne portent pas.

    Ce n’est qu’un des aspects du problème mais plus généralement le jour où les distinctions vestimentaires auront cessé d’exister on aura progressé.

  4. Il faut dès le plus jeune âge apprendre qu’hommes et femmes sont égaux; éduquer les enfants pour que leur comportement ne soit plus adapté en fonction du genre de la personne en face.
    Le côté négatif souvent relaté dès à présent: la perte de la galanterie, qui rappelont le est une façon sexiste de se comporter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *