26 février 2024

6 thoughts on “Fin de l’obligation vaccinale pour les soignants: le gouvernement va suivre l’avis de la HAS

  1. Avec un système de santé correctement dimensionné (et si nécessaire des hôpitaux de campagne déployés) on n’aurait pas eu toutes ces affaires.

    J’espère que les soignants non-vaccinés seront réintégrés avec les honneurs, ils n’auraient jamais dû être suspendus. Et je sais pour qui je ne voterai pas.

  2. ils étaient ou tous ces non vaccinés quand l’hopital avait besoin de + de personnel et maintenant on va déployer le tapis rouge vraiment pas ok pour cette décision

    1. Vous avez oublié qu’en 2020 au début du covid, ils étaient dans les hôpitaux à travailler et étaient applaudis tous les soirs à 20 h pendant que le peuple était obligé de « s’enfermer » ! et après un bon nombre d’entre eux a été jété comme des malpropres !!! il y en a qui ont trouvé une autre voix et qui ne reviendront pas.

    1. Oui, d’autant que ce vaccin n’est pas un, rappelons que c’est simplement un booster de défenses immunitaires et qu’il n’empêche ni de contracter la Covid, ni de la transmettre, donc je ne vois pas en quoi les personnels soignants non vaccinés sont dangereux, à part pour eux-mêmes …. Tout ça, c’est uniquement parce qu’ils ont refusé d’obéir au diktat gouvernemental au service des lobbies pharmaceutiques, rois des finances ! Inutile de montrer la Russie du doigt, nous sommes sur la pente menant au même régime !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *