2 décembre 2022

8 thoughts on “Pourquoi le marché de l’immobilier pourrait imploser à la rentrée

  1. Bien sûr que les taux d’intérêt vont freiner les personnes qui veulent acheter un logement mais il y a aussi la récente RE 2020 qui certes si elle valorisera le bien et permettra de substantielles économies a long terme va augmenter d’environ 15 à 20 % le budget nécessaire.
    En ce qui concerne les maisons individuelles il y a en plus le prix des terrains qui n’a cesser d’augmenter
    En ce qui me concerne nous avons acheter en 2001 un terrain a 20 km au sud de Vienne dans un petit village de 1100 habitants, terrain de 1200m2 pour un prix d’environ 40 000€ soit environ 33 € le m2.
    Aujourd’hui le prix au m2 est de 200 € soit un terrain d’une valeur de 240 000€.
    A l’heure actuelle il nous serait impossible de financer un projet de construction avec toutes ces nouvelles donnes.

  2. Bonjour à tous.
    Lorsque c’est possible, l’investissemt pour mettre un toit sur la tête, reste le meilleur.
    En plus c’est un complément de retraite , et une assurance vie.

  3. Il n’y a pas que les riches qui achètent une maison parfois il s’agit d’un emprunt sur 30 ans parfois il s’agit d’un réemploi d’héritage tout le monde n’est pas riche moi j’ai trois maisons une achetée à crédit pendant 15 ans une autre pareil il me reste encore 2 ans et la troisième je l’avais acheté content avec l’héritage de mes parents bon j’ai trois enfants donc à mon départ tout ira bien mais sachez que j’ai 62 ans et que je travaille encore

  4. La France connait la plus faible inflation des 50 pays les plus développés au monde, pour une seule raison, les tabacs, l’alcool, l’immobilier, les énergies et les taux d’emprunts ne sont pas dans l’indice des prix, seul les loyers comptent pour 6% des dépenses des Français (des fonctionnaires avec des logements de fonction ?).
    Tout cela contribue à ne pas augmenter les salaires (le smic et les retraites) qui sont plus ou moins indexés sur l’inflation « d’état ».
    Résultats partout dans le monde les salaires grimpent plus vite qu’en France.
    La perte de pouvoir d’achat par rapport aux autres pays et tellement importante que bientôt seuls des étrangers pourront acheter en France (comme cela est déjà le cas dans les métropoles et zones touristiques).
    Les étrangers ne subissant pas toutes les taxes et impôts liés à la propriété, (taxes foncières, IFI, IR,etc…)

    1. L’Etat a fortement pesé sur l’augmentation des prix, notamment à cause de la montagne d’impôts et de taxes touchant l’immobilier, résidentiel ou de rapport, une vraie manne pour Bercy. D’autres facteurs entrent en jeu, bien sûr, mais il ne faut pas s’étonner d’un ralentissement prévisible du secteur: d’ailleurs, est-ce toujours un mal?

  5. Vous me faites pleurer ! Qu’est ce que je plains : Les professionnels de ce secteur, les agents immobiliers ou notaires, courtiers ou promoteurs………………………….
    C’est une honte de penser à eux, car ce sont eux qui profitent le mieux de tous ceux et pas que des pauvres qui ont investi dans la pierre.
    Ce ne sont pas les plus mal lotis !

    1. Vous nous avez bien fait rire en lisant votre commentaire, bourrés de fausses analyses.
      « Les pauvres qui ont investi dans la pierre…  »
      Vous débarquez de quel endroit, pour avancer de telles inepties, vous parlez de profit, et vous mélangez tout, un peu comme les gens qui ne savent rien, et font croire qu’ils savent tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *