2 février 2023

4 thoughts on “Présidentielles : Les droits de succession en question

  1. Injustice par rapport aux droits de donations et successions (tantes/oncles) sans enfants qui veulent transmettre aux neveux/nièces, abattement 6976e, taxé 55%, obligé de vendre les biens pour régler les frais de succession, l’état s’enrichie sur le dos de personnes qui ont travaillé toute leur vie, qui ne peuvent transmettre à leur descendance

  2. Oui tout à fait , auparavant abattement de 150 K€ tous les 10 ans puis 100 K€ tous les 15 ans et surtout avec effet rétroactif ! cad que le notaire revient en 2007 .

  3. Alors que les droits de succession ont été supprimés dans toute l’Europe y compris la Suisse, seuls quelques ringards dont la France fait bien évdemment partie les conservent jalousement ! Il est vrai qu’avec les salaires démesurés des admnistrés, les trous à boucher suite à des magouilles en tous genres, il faille bien trouver de quoi y pallier quitte à rester la lanterne de l’Europe !

  4. j’ai relevé dans l’article: « Avec seulement 13% des Français bénéficiant d’un patrimoine de plus de 100 000 euros, et 40% recevant moins de 8 000 euros, une telle réforme ne concernerait certes pas l’ensemble de la population, ….
    chaque enfant à droit à 100000€ d’abattement, ce qui veux dire que moins de 13% des français vont payer des droits de succession!
    On parle également d’égalité! donc faire payer des droits de succession selon le principe actuel semble juste, pour ramener vers une égalité, d’autant qu’il est donné la possibilité de faire des donations de son vivant. Peut-être faudrait-il revenir aux anciennes règles: 150000€ tous les 10 ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *